Palais Barbaro-Curtis, 1420 environ, sur le Grand Canal.

Le Palais Barbaro, sur la droite, en 1670 environ.

'Medaglione' de G.B. Tiepolo peint pour la famille Barbaro.
recherche | carte
| home
ita | fra | eng | esp
contactez-nous | copyright

Thèmes connexes

Galerie vidéo

No video

Galerie des Photos

immagine didascalia

Palais Barbaro-Curtis, 1420 environ, sur le Grand Canal.


immagine didascalia

Le Palais Barbaro, sur la droite, en 1670 environ.


immagine didascalia

'Medaglione' de G.B. Tiepolo peint pour la famille Barbaro.



Palais Barbaro

Le Palais Barbaro, pendant des siècles demeure de la famille du même nom, est un édifice noble qui se dresse sur le Grand Canal, près du Pont de l’Académie.

La construction comprend deux parties distinctes: à gauche un palais de style gothique de la première moitié du XV° siècle, et de côté, un palais annexe d’une époque plus tardive, de style baroque, dessiné par Antonio Gaspari. A l’intérieur de celui-ci se trouvent une grande salle de bal enrichie par des tableaux de Ricci et de Piazzetta et une bibliothèque fournie.

Au XIX° siècle, le dernier de la famille Barbaro est mort sans laisser d’héritier et le palais, vendu à certains spéculateurs, a été dépouillé d’une partie de ses célèbres tableaux et de la décoration. En 1885, la famille Curtis de Boston l’a sauvé de la ruine en l’achetant et en commençant tout de suite d’importants travaux de restauration complète, qui en on fait rapidement un centre de vie artistique et intellectuelle. Il a été fréquenté par des artistes américains et européens comme Sargent, Whistler, Zorn, Browning, Henry James et Claude Monet.

En 1887 Henry James y a terminé l’écriture des Papiers d’Aspern, célèbre roman psychologique qui se déroule à Venise.


1300 - 1400  -   S. MARCO - rev. 0.1.6

[-A] [+A]

Venise et ses lagunes

Patrimoine de l'Humanité, dialogue entre cultures: quel avenir?

crédits | help