L'île de Pellestrina.

Un hôte de la LIPU à Ca Roman.

Une importante dentelle faite à Pellestrina.

Des cultivateurs sur le littoral de Cavallino. Archivio fotografico APT de Venise.

San Pietro in Volta, le port et des maisons de pêcheurs.

Les trois sages des eaux. Les inventeurs des Murazzi.
recherche | carte
| home
ita | fra | eng | esp
contactez-nous | copyright

Thèmes connexes

Galerie vidéo

No video

Galerie des Photos

immagine didascalia

L'île de Pellestrina.


immagine didascalia

Un hôte de la LIPU à Ca Roman.


immagine didascalia

Une importante dentelle faite à Pellestrina.


immagine didascalia

Des cultivateurs sur le littoral de Cavallino. Archivio fotografico APT de Venise.


immagine didascalia

San Pietro in Volta, le port et des maisons de pêcheurs.


immagine didascalia

Les trois sages des eaux. Les inventeurs des Murazzi.


no map

L’île de Pellestrina

L’île de Pellestrina se distingue par son paysage naturaliste. En particulier la zone de Ca’ Roman, au sud de l’île, renferme une oasis naturelle protégée par le LIPU Dans un milieu de végétation méditerranéenne, pendant les périodes de nidification, il est possible d’observer l’éclosion des œufs de certaines espèces d’oiseaux migrateurs.
Pellestrina est un endroit très fascinant riche en anciennes cultures liées à une terre de pêcheurs et de dentellières: les femmes de Pellestrina avec leurs dentelles au “Tombolo” sont les filles d’une longue tradition, à tel point que Goldoni les présentait souvent dans ses comédies.
Au nord de l’île, là où se trouve actuellement S. Pietro in Volta, a surgi au Ve siècle la ville d’Albiola, qui a été un important centre lagunaire et, selon la légende, elle a été habitée par des populations en provenance de Padoue et d’Este. En 1380, l’île et ses habitants, les pellestrinotti, se sont distingués pendant la “guerre de Chioggia”, livrée et gagnée par les Vénitiens contre Gênes. Dans le hameau Vinello, l’architecte Tiralli a construit, entre 1718 et 1726, le Temple de l’Apparition et l’ancien couvent de S. Vito e Modesto.
En 1744 a commencé la construction d’un ouvrage décisif pour la défense de Venise et de ses rivages contre les eaux de la mer : la première pierre des murazzi a été posée.

400 - 1000  -   ISOLE - rev. 0.1.9

[-A] [+A]

Venise et ses lagunes

Patrimoine de l'Humanité, dialogue entre cultures: quel avenir?

crédits | help